Assurance solde restant dû (ASRD)

Quelle est l'utilité de cette assurance ?
Tout d'abord, cette assurance n'est pas une OBLIGATION LEGALE mais est VIVEMENT CONSEILLEE dans le cas où un prêt est conclu. Cette assurance est valable pour toutes formes d'emprunts (hypothécaires, financements auto, prêts personnels,...).
L'ASRD sert donc à rembourser le crédit en cas de décès de la personne assurée (tête assurée). Si le crédit arrive à son terme et que les emprunteurs sont toujours en vie, il s'agit d'une assurance qui n'aura servit à rien vu qu'aucun capital ne sera reversé à ces derniers (sauf exception *). En cas de décès par contre avant le terme du crédit, la totalité ou une partie de l'emprunt sera soldé par la compagnie d'assurance.

Prenons un exemple illustratif:
Monsieur "X" et Madame "y" ont contracté un emprunt de 200.000€ en vue de l'achat de leur habitation propre et unique. La mensualité du crédit s'élève 839€* en 25 ans. Les deux emprunteurs sont en CDI et gagnent respectivement 1500€ chacun soit un total de 3000€ pour le ménage. Ils ont aussi 2 enfants à charge. Mr est en bonne santé, non-fumeur et a 32 ans. Mme est aussi en bonne santé, non-fumeuse et a 30 ans. La prime annuelle s'élève à 240€* pour Mr et 209€* pour Mme soit un total de 449€*/ an pour le ménage. la couverture est de 100% sur chaque assuré.
Supposons que 5 ans après la souscription du contrat Mr vient à décéder. En cas d'assurance à 100%  le crédit est totalement soldé et Mme ne doit plus rien assumer. Elle se retrouve avec 1500€/mois et la maison payée dans son entierté.
Dans le cas où AUCUNE assurance n'a été souscrite: Mme se retrouve avec 1500€/mois de revenus, seule avec 2 enfants à charge et une mensualité du crédit de 839€ à assumer ! Son restant disponible à vivre s'élève alors à 661€/mois.

Quels sont les paramètres qui influencent le montant de la prime ?

  1. L'état de santé général du preneur d'assurance / Est-il fumeur? / A-t-il arrêté de fumer?
  2. L'âge du preneur d'assurance au moment de la souscription du contrat
  3. Le montant emprunté ? Le taux ? La durée de l'emprunt?
  4. Le capital assuré: 100% ? 50%?

Que faire si la demande de couverture est refusée par la compagnie ?
Suivant les informations renseignées dans la proposition d'assurance (âge, état de santé, ...), la compagnie peut demander au candidat preneur d'effectuer des examens médicaux.  En fonction des résultats de ceux-ci, la compagnie peut soit accepter le risque (moyennant une éventuelle surprime), soit refuser le risque.
Depuis le 01/01/2015, dans le cadre de la Loi Partyka,  le candidat preneur qui se voit refuser son assurance solde restant dû a la possibilité d'introduire une demande auprès du BUREAU DU SUIVI.
CLIQUEZ ICI

* voir conditions en nos bureaux